Le carnet de voyage de yemanja

Pour cette interview, j’ai demandé à deux jeunes journalistes de me poser des questions.

merci à Titouan et Ewan de s’être prêtés à ce jeu, nous avons bien rigolé.

  • pour récompenser cette fin de travaux au ras du plancher je me suis offerte une vue à plus de 15m…

Voila  plus d’une semaine que l’on modifie, ajuste la table à carte. A l’origine elle était orientée dans le sens longitudinal et prenait toute la place entre les deux cloisons avec un siège amovible qui engageait le passage dans la coursive quand quelqu’un était assis dessus.

Les cartes marines en papier étant désormais remplacées par une cartographie électronique que l’on lit sur un écran, nous avons maintenant une table plus petite qui permet d’avoir un poste de veille quand il pleut dehors. Le siège est calculé pour avoir la tête au niveau des hublots.

ici viendrons toute l’électronique dédiée à la navigation et les moyens de communications, vous pouvez déjà apercevoir le tableau électrique qui distribuera le courant aux différents appareils du bord.

En même temps on s’attaque au plancher qui est raboté, poncé, et verni

ainsi que les tasseaux qui les soutiennent, pas nettoyés depuis (très très) longtemps…une quinzaine de planches accompagnées de 4 à 6 tasseaux poncés et vernis nous tiendrons occupés jusqu’à la semaine prochaine.

  Nous avons désormais tout les coussins , du orange, du vert, rouge, couleur argent, il y en a pour tous les gouts.

Blanc et bois dominent cette espace de 18m² environ.

On a investi dans : un tableau électrique bipolaire

un mouillage équipé d’une ancre légère en alu

deux panneaux solaires de 100w chacun avec un régulateur de charge .

Chantier du coté de la table à carte

démontage, nettoyage, vide électrique (Bruno a quand même trouvé beaucoup  de fils électriques qui ne mènent à rien…)

 

 

 

 

voici l’AVANT

la table a carte était dans le sens longitudinal du bateau, et nous nous préférons dans le sens latéral pour assurer une veille par les hublots quand on est assis.

Pour finir un petit jeu du style : trouver Charlie !

trouver Bruno

 

 

 

 

En 2019, Ewan aura 12 ans et entamera sa cinquième

   Mathias aura 10 ans et sera en CM2

 3 solutions s’offre à nous : une déscolarisation (avec une lettre au rectorat) ou une scolarité personnalisée ( faire soi même le programme à partir de livres achetés) avec un test lors de l’inscription à nouveau dans une classe ou une école à distance avec le CNED.

Qu’est ce que le CNED ?

Centre National d’Education à Distance

Le CNED est une école… à distance… et de nombreux étudiants y ont recours, enfants voyageurs, mariniers sur les péniches, handicapés, ou tout simplement salariés reprenant chez eux des études supérieures

Nous pensons choisir la solution CNED avec inscription réglementée, seule formule qui équivaut à une année scolaire classique.

Pour notre projet une organisation est nécessaire :

  1. La lettre de motivation à écrire au directeur académique des services de l’éducation nationale pour avoir l’autorisation de suivre des cours par correspondance.
  2. L’inscription au 1 juillet au  CNED (payante ou gratuite selon la formule choisie)
  3.  La réception des cours, devoirs sur papier et/ou par téléchargement, tutorat téléphonique ou courriel. Ce qui demande aussi une personne à terre  qui réceptionne et envoie : recueil de documents et les  carnets de progrès .
  4. De la rigueur sur les horaires : 3 à 4 h par jour, souvent le matin, par temps calme !!! Il est demandé pour notre cas 25h par semaine.
  5. Le planning d’envoi des devoirs, environ 12 pour les dix mois, à respecter suivant  le calendrier de retour ( car s’il n’y a pas un nombre suffisant de notes, l’élève ne passe pas en classe supérieure)
  6. La réception des corrections, des évaluations avec l’avis du conseil de cycle…

Pour ceux qui sont très curieux du déroulement de la formation par exemple de la classe de cm2 voici le lien

Pour mener à bien ce défi scolaire cela demande un minimum de matériel :

2  ordinateurs pour le travail scolaire ,avec l’option  iridium ( appareil qui se couple avec un smartphone IOS/Android et qui permet de passer/recevoir des appels vocaux et d’envoyer et de recevoir des MAILS et des SMS.

ou une antenne wifi,  système  pour capter le signal Wifi sur le bateau  à distance (borne émettrice Wifi par exemple de la capitainerie).

………….c’est en cours de réflexion…

Dans deux ans( environ)  à la même époque , nous attendrons au cap vert « les alizés »

Ces vents réguliers des régions intertropicales (entre 23°27 nord et 23°27 sud), soufflant d’est en ouest est parfait pour pousser le voilier jusqu’aux Antilles. Ils s’étendent depuis le niveau de la mer (0 m) jusqu’à  2 000 mètres d’altitude.

Ce sont ces mêmes alizés qui ont permis à Christophe Colomb d’ouvrir la voie pour la colonisation espagnole de l’Amérique du sud.

Voici à ce jour : 22 octobre 2017 un carte météo des vents indiquant la direction et la force.

On peut donc constater que les vents sont portants et que les  alizés sont train de s’installer.

A bord nous possédons un NAVTEX, récepteur doublé d’un écran, qui permet de recevoir les informations dont les bulletins météo ou autres informations urgentes à la navigation. Les messages Navtex peuvent être reçus jusqu’à 300 milles maritimes ce qui donne environs 556 kms des cotes .

On peut aussi l’obtenir des bulletins météo par e-mail via  l’iridium et ainsi obtenir des fichiers Gribs =fichiers météo compacts donnant les prévisions de vent sur une zone déterminée.

Il y a aussi les indications du baromètre. Les variations du baromètre sont instructives. Une chute du baromètre régulière de l’ordre de 1 hPa/heure correspond environ à un vent de force 6. Une chute de 10 hPa en 6 heures indique l’arrivée d’un coup de vent (force 8).

Ou bien encore suivre les conseils des dictons météo (exemple pour novembre) : »Brouillard en novembre, l’hiver sera tendre. »

 

 

Nous avons reçu tous les coussins de couchage (couleur silver) pour notre cabine tribord.

 

puis de la couleur pour les enfants « Tomato et Anis »

Puis installation du nouveau bois pour le cockpit.(Avant-Après) plus un hublot.

 

 

 

 

 

 

 

La table à carte est en cours de réflexions  électriques pour Bruno … « Bon alors, euh … U= Ri »

 

 

le petit tour mensuel à la déchetterie…

la descente fut entièrement rénovée

sous cette descente on y retrouve:

les coupe-circuits : moteur et guindeau , électricité du bord.

et le tableau de démarrage du moteur.

 

 

 

et il a fallu un jour et demi pour isoler le moteur avec une mousse : agglomérée PU   

 

 

 

 

 

 

 

et je vous passe les  détails de nettoyage de toute la quincaillerie