Auteur : Ségolène

1 An sans…

Nous sommes sous la barre des 7 mois avant le départ et nous allons de l’avant en perfectionnant toujours notre voilier. Le bois du cockpit est à nouveau démonté pour le poncer et le traiter, coté esthétique les plaques en

Travaux sur le mat.

Nous ne regrettons pas le fait de devoir démâter et d’effectuer une vérification complète .Un mat posé sur des tréteaux, permet de se rendre vraiment compte de l’état de l’accastillage.Nous avons donc eu quelques surprises!     Le premier objectif

Trappe du réservoir

Le réservoir a une nouvelle trappe qui va permettre de le nettoyer plus facilement. Cette opération ne se fait pas tous les jours et la plaque du dessus doit être solidement fixée. Pour cela nous avons taraudé chaque trou pour

Histoire d’anémomètre

Depuis quelques temps, les informations de direction et de force du vent semblaient quelque peu fantaisistes. Après une ascension en haut du mat et un nettoyage des contacts, la girouette anémomètre fonctionnait plus ou moins bien puis plus du tout. Impossible

Passager clandestin.

Notre sortie de l’eau,vendredi c’est bien passée, pour nous accompagner Georges et sa fille étaient de l’aventure et nous avons dès ce weekend commencé le nettoyage et les travaux prévus sur notre liste . Comme par exemple ouvrir une trappe

Sortie de l’eau et démâtage.

La belle saison se fini avec des « avis de grand frais » qui se suivent . Nous avons décidé de sortir le bateau dans quinze jours (26/10) pour : Finir les derniers bricolage comme : découper une trappe sur la caisse

Navigation avec les enfants

Après plus d’un mois de navigation sur yemanja, nous avons finis par 5 jours avec Ewan et Mathias direction Belle-île . Nous n’y sommes restés qu’un jour car la nuit fut agitée cause d’un mouillage très rouleur. Puis île de

Perfectionnement.

Nous terminons (presque) nos séances d’entrainements navigations par une semaine aux île des Glénans. * test de la facilité d’échouage du bateau à l’île du Loch qui se prête bien pour ce genre d’exercice ( bien protégé du clapot et fond de sable).

Voici mon nouveau jouet :

Un enrouleur « inox Seanox » pour : pêcher bien sûr ! car je compte bien varier les repas (ou économiser des repas) par la capture de beaux spécimens de poissons non contaminés par la ciguatera. je rêve donc de barracuda, baliste,

L’île d’Yeu

Le deuxième essai fut le bon. Nous avons donc navigué jusqu’à l’île d’Yeu après une escale à l’île de Houat. Profité de cette belle eau fraiche, paddle, raquette de plage, et retour avec escale sur la partie ouest de Belle-île que

Top