Pilote automatique (l’équipier en plus)

Pour ne pas être obligé de barrer le bateau en permanence, nous avons installé un pilote automatique composé :

d’un calculateur Raymarine ( ici dans son coffret en cours de montage avec le gyro compas à droite),

d’un vérin hydraulique dans un caisson, alimenté par une pompe hydraulique au dessus, qui fait pivoter l’axe de la barre à gauche ou à droite,

et d’un répétiteur qui fait office de compas et de commande de cap.

 

Cette installation que nous avons déjà vu sur un bateau similaire a très bien fonctionné lors de nos sorties.

Le pilote automatique est ni plus ni moins qu’un équipier supplémentaire et nous permettra de gérer le bateau seul quand l’autre dormira.

Il est néanmoins surveillé car il consomme de l’électricité et un problème technique n’est pas à exclure totalement.

2 commentaires sur “Pilote automatique (l’équipier en plus)
  1. Sylvie BRUNEL-BAMONY dit :

    Bonjour les navigateurs
    Je suis Sylvie, une amie sculptrice de Marie-Claude. Hier soir, à la sortie de l’atelier, elle m’a laissé l’adresse de votre site et je viens d’y passer une bonne heure en visitant chaque rubrique. Passionnant votre aventure !
    Je vous suivrai régulièrement en rêvant à votre liberté.
    Amitiés
    Sylvie

    • Ségolène dit :

      Bonjour Sylvie,
      Merci de ta visite et de ton soutien.
      C’est avec plaisir que l’on te fera découvrir notre aventure, n’hésite pas à faire coucou Sylvie.
      Kenavo de Ségo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.