Les alizés.

Dans deux ans( environ)  à la même époque , nous attendrons au cap vert « les alizés »

Ces vents réguliers des régions intertropicales (entre 23°27 nord et 23°27 sud), soufflant d’est en ouest est parfait pour pousser le voilier jusqu’aux Antilles. Ils s’étendent depuis le niveau de la mer (0 m) jusqu’à  2 000 mètres d’altitude.

Ce sont ces mêmes alizés qui ont permis à Christophe Colomb d’ouvrir la voie pour la colonisation espagnole de l’Amérique du sud.

Voici à ce jour : 22 octobre 2017 un carte météo des vents indiquant la direction et la force.

On peut donc constater que les vents sont portants et que les  alizés sont train de s’installer.

A bord nous possédons un NAVTEX, récepteur doublé d’un écran, qui permet de recevoir les informations dont les bulletins météo ou autres informations urgentes à la navigation. Les messages Navtex peuvent être reçus jusqu’à 300 milles maritimes ce qui donne environs 556 kms des cotes .

On peut aussi l’obtenir des bulletins météo par e-mail via  l’iridium et ainsi obtenir des fichiers Gribs =fichiers météo compacts donnant les prévisions de vent sur une zone déterminée.

Il y a aussi les indications du baromètre. Les variations du baromètre sont instructives. Une chute du baromètre régulière de l’ordre de 1 hPa/heure correspond environ à un vent de force 6. Une chute de 10 hPa en 6 heures indique l’arrivée d’un coup de vent (force 8).

Ou bien encore suivre les conseils des dictons météo (exemple pour novembre) : »Brouillard en novembre, l’hiver sera tendre. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.